Qui Sommes-Nous ?

  • : Association Collectif Antennes 31
  • : L'association Collectif Antennes 31 a pour objectif de fédérer et soutenir les collectifs du département de la Haute-Garonne. Elle demande un abaissement des seuils à 0.6V/m, elle dénonce l'implantation d'antennes relais prés de lieux sensibles tels que écoles, hôpitaux, crèches, stades, elle demande l'application du principe de précaution compte tenu des études scientifiques internationales.
  • Contact

PREMIERE VISITE ?

Recherche

SIGNER LA PETITION

Pour signer la pétition cliquer ici :

Archives

2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 11:30

  Publié le 01/07/2009 15:44 | Cyrille Marqué.

Lourdes. Des dangers pour la santé ?

Sarsan L'antenne-relais émet des champs électromagnétiques deux fois plus importants que ceux qui avaient été mesurés précédemment

Joseph Lafuente voit l'antenne-relais depuis son balcon. Photo archives.
Joseph Lafuente voit l'antenne-relais depuis son balcon. Photo archives.
Joseph Lafuente voit l'antenne-relais depuis son balcon. Photo archives.

L'antenne-relais de la Serre-de-Sarsan situé rue Saint-Exupéry refait encore parler d'elle. Cette antenne a été rachetée par l'entreprise Télé Diffusion de France (TDF) à la ville de Lourdes en 1999 et est louée à l'opérateur de téléphonie mobile Orange.

On se souvient que les riverains du quartier avaient déposé une pétition à la mairie de Lourdes pour dénoncer les nuisances qu'elle était susceptible de causer allant jusqu'à « des atteintes physiques où sont impliquées un certain nombre de maladies et de désagréments lourds ». A la demande de la mairie, TDF avait mesuré les champs électromagnétiques émis par l'antenne-relais et avait relevé « un taux maximum de 3,7 V par mètre, inférieur au seuil maximum prescrit par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et appliqué en France de 41V/m ».

DES SEUILS CONTESTES

Mais des associations de riverains comme « Robin des Toits » dont fait partie d'ailleurs le voisin le plus proche de l'antenne-relais Joseph Lafuente balaie d'un revers de la main ce seuil maximum, sur la base de nombreux rapports scientifiques et d'une directive européenne laquelle précise que « dans tout environnement résidentiel, commercial et d'industrie légère, l'exposition aux ondes radio électriques ne doit pas dépasser la valeur limite de 3V/m pour éviter tout risque de dysfonctionnement de divers appareillages, parmi lesquels plusieurs appareils d'assistance médicale ».

DES RESULTATS ELOQUENTS

La ville avait promis aux riverains de mandater un cabinet indépendant pour procéder à des mesures « vraiment objectives ». C'est le cabinet A Expertise de Marseille accrédité en bonne et due forme qui s'est déplacé sur le site la semaine dernière et selon le maire Jean-Pierre Artiganave lui-même « les premières mesures dont nous disposons sont mauvaises : 7V/m en moyenne » ce qui est deux fois plus que « le taux maximum » relevé par TDF.

Le maire « qui est aux côtés des riverains » attend cependant « le rapport définitif et exhaustif début août pour voir quels types de mesures il sera amené à prendre ».

Il se demande notamment « quelle est la part de nuisibilité entre le relais de téléphonie mobile d'Orange et l'antenne radio FM de TDF ».

Pour Joseph Lafuente, la mesure à prendre est évidente : « il faut qu'il démonte cette antenne-relais le plus vite possible car nous sommes victimes des nuisances électromagnétiques depuis déjà de nombreuses années ».


Partager cet article

Repost 0
Published by ondes31 - dans PRESSE REGIONALE

Pour Adherer