Qui Sommes-Nous ?

  • : Association Collectif Antennes 31
  • : L'association Collectif Antennes 31 a pour objectif de fédérer et soutenir les collectifs du département de la Haute-Garonne. Elle demande un abaissement des seuils à 0.6V/m, elle dénonce l'implantation d'antennes relais prés de lieux sensibles tels que écoles, hôpitaux, crèches, stades, elle demande l'application du principe de précaution compte tenu des études scientifiques internationales.
  • Contact

PREMIERE VISITE ?

Recherche

SIGNER LA PETITION

Pour signer la pétition cliquer ici :

Archives

5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 07:23
accueil midilibre.com   Édition du vendredi 5 mars 2010

Les Robin des Toits de plus en plus écoutés
Photo A. BETHUNE
La coordination Robin des Toits Cévennes s'oppose à l'installation des antennes-relais au nom du principe de précaution, conforté de plus en plus par des décisions judiciaires ; elle se défend pourtant d'être anti-technologique. C'est même le contraire que ses représentants ont plaidé hier matin lors d'une table ronde à Montpellier.
A l'heure où France Télécom déploie Internet haut débit en Languedoc-Roussillon, Nathalie Ouzoulias, porte-parole de la coordination, déplore que le Pays des Cévennes, tout comme la communauté d'agglomération de Nîmes, ne se soient pas engagés, dès son origine, en 2007, dans ce dispositif régional privilégiant la technologie avancée du filaire. « Plutôt qu'une technologie obsolète, dangereuse en Cévennes exclusivement hertzienne, tout cela pour une couverture seulement partielle. » Dire oui à la wi-fi, selon l'association, c'est s'exposer à « une fracture numérique encore plus grande pour demain ». Ces arguments, relayés aujourd'hui par une quinzaine de collectifs des Robin des Toits, ont convaincu Saint-Christol-lez-Alès et Saint-Etienne-de-l'Olm, qui se sont opposés à l'installation d'antennes-relais sur leurs communes ; d'autres, comme Monteils et Saint-Julien-des-Points, s'interrogent. L'intérêt général, affirme la coordination, est de mettre sur la même longueur d'ondes d'autres maires, et en sourdine les fréquences d'émissions, « A Alès, on est déjà à O,8 volt par mètre, au-dessus de la norme européenne fixée à 0,6 le seuil limite. » « Ailleurs, ajoute Nathalie Ouzoulias, Drôme, Ardèche, Paca, Bourgogne, on est revenu au filaire. En nous imposant le système hertzien, l'opérateur Meshnet et le Pays des Cévennes nous conduisent à abandonner de fait le réseau historique du téléphone, l'égalité des tarifs et l'accès aux moyens de communication pour tous. » Elections obligent, les Robin des Toits Cévennes ont été « écoutés » par les services de la Région. Un nouveau rendez-vous en avril prochain dira s'ils ont été entendus. En attendant, ils font remarquer que trois plaintes contre X, dont une à Alès, suivent leur cours.
René DIEZ

Source :  http://www.midilibre.com/articles/2010/03/05/ALES-Les-Robin-des-Toits-de-plus-en-plus-ecoutes-1135357.php5

Partager cet article

Repost 0
Published by ondes31 - dans POSITION ASSOCIATIONS

Pour Adherer