Qui Sommes-Nous ?

  • : Association Collectif Antennes 31
  • : L'association Collectif Antennes 31 a pour objectif de fédérer et soutenir les collectifs du département de la Haute-Garonne. Elle demande un abaissement des seuils à 0.6V/m, elle dénonce l'implantation d'antennes relais prés de lieux sensibles tels que écoles, hôpitaux, crèches, stades, elle demande l'application du principe de précaution compte tenu des études scientifiques internationales.
  • Contact

PREMIERE VISITE ?

Recherche

SIGNER LA PETITION

Pour signer la pétition cliquer ici :

Archives

8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 11:10

   PUBLIÉ LE 08/03/2012 09:06 | B. DV.

Toulouse vue depuis les hauteurs de Pech-David./Photo DDM, Archives

Toulouse vue depuis les hauteurs de Pech-David./Photo DDM, Archives

Après le transfert des émetteurs TV depuis le pylône de Bonhoure vers Lafilaire, opérateurs radio et Capitole organisent le déménagement des émetteurs FM vers la colline de Pech David.

L'Est toulousain sera-t-il bientôt débarrassé de toutes ses antennes ? Rien n'est encore totalement réglé, mais le grand déménagement a d'ores et déjà commencé. Le 8 novembre 2001, le basculement de la télévision hertzienne vers la télé numérique a marqué la première étape de la déconcentration du pylône de Bonhoure qui a perdu ses antennes TV au profit de l'émetteur de Laffilaire. Pour le Capitole, il s'agit désormais de poursuivre le ménage en concertation avec les opérateurs en déplaçant les antennes FM qui émettent encore depuis Bonhoure et le château d'eau de Moscou. La majorité de ces antennes devrait prochainement migrer vers la colline de Pech David. La société Towercast, propriété du groupe Energy, possède une dizaine d'antennes sur le château d'eau de Moscou qu'elle se dit prête à déplacer le plus vite possible. Cette filiale du groupe énergy vient d'ailleurs de déposer une demande préalable auprès de la mairie de Toulouse pour construire un pylône de 45 m de hauteur à côté du château d'eau de Pech David. Sur le papier, le projet est conforme au cahier des charges du plan local d'urbanisme puisqu'il se situe en zone non constructible et à environ 250 mètres à vol d'oiseau de son voisin le plus proche : l'hôpital Rangueil. L'opérateur, qui ne veut pas s'enfermer dans un calendrier précise « qu'il négocie actuellement le déménagement avec ses clients. »

Pour TDF ex-Télédiffusion de France, une partie de la solution est déjà trouvée. Dès juin 2012, la moitié des antennes FM qui émettent depuis Bonhoure devrait, après accord du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), et des radios concernées, être décrochée du pylône et réinstallée sur l'émetteur de l'opérateur à Ramonville.

Pour l'autre moitié plusieurs solutions sont à l'étude. Mais un autre site de la colline de Pech David fait pour l'instant figure de favori. TDF pourrait en effet surélever un des deux pylônes utilisés par la police et les pompiers pour y installer ses dernières antennes FM. Rejeté jusqu'à une date récente en raison des interférences entres les ondes radio FM et les fréquences utilisée par les services de secours, cette solution vient de refaire surface. « Car, précise un proche du dossier, il semble que cette question des interférences avec les « Champs faibles » soit désormais réglée ». Rien ne s'opposerait donc plus à la cohabitation sur un même site entre radios FM et émissions à des fins militaires ou de sécurité publique. Mais comme Towercast, TDF préfère rester prudent sur la date de son retrait total de Bonhoure tant que les discussions avec les radios clientes et le CSA ne sont pas closes.


Que deviendront les dernières radios associatives ?

Lorsque les antennes FM appartenant à TDF et à Towercast auront quitté le pylône de Bonhoure et le Château d'eau de Moscou, le Capitole, qui souhaite « libérer tout l'Est de Toulouse des émetteurs FM », implantés trop près des habitations devra encore régler la question des radios associatives qui continueront à émettre depuis la rue d'Assalit, Jolimont ou l'avenue Jean-Chaubet.

Pour le moment, la mairie a essentiellement discuté avec les opérateurs professionnels propriétaires de la majorité des antennes FM. Mais des solutions sont actuellement à l'étude pour créer des sites susceptibles d'héberger les émetteurs associatifs.

Aucune solution définitive n'a toutefois été trouvée pour l'instant.

source :  http://www.ladepeche.fr/article/2012/03/08/1301089-bonhoure-dernieres-emissions-avant-fermeture.html


Partager cet article

Repost 0
Published by ondes31 - dans PRESSE REGIONALE

Pour Adherer