Qui Sommes-Nous ?

  • : Association Collectif Antennes 31
  • : L'association Collectif Antennes 31 a pour objectif de fédérer et soutenir les collectifs du département de la Haute-Garonne. Elle demande un abaissement des seuils à 0.6V/m, elle dénonce l'implantation d'antennes relais prés de lieux sensibles tels que écoles, hôpitaux, crèches, stades, elle demande l'application du principe de précaution compte tenu des études scientifiques internationales.
  • Contact

PREMIERE VISITE ?

Recherche

SIGNER LA PETITION

Pour signer la pétition cliquer ici :

Archives

17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 09:30

   PUBLIÉ LE 16/03/2012 08:48 | JEAN-LUC MARTINEZ

Discorde autour de l'installation d'une antenne relais de 37m au nord-ouest de la ville./Photo DDM archives

Discorde autour de l'installation d'une antenne relais de 37m au nord-ouest de la ville./Photo DDM archives


Dans un contexte d'opposition générale à l'installation d'une antenne relais de 37 m au nord-ouest de la ville, le chercheur et cancérologue Dominique Belpomme, spécialiste de l'électrosensibilité aux ondes, donnera une conférence publique, ce vendredi 16 mars à 20 heures à la salle Gascogne. Il interviendra sur le thème : « Wifi, téléphones portables, antennes relais, quels impacts des champs électromagnétiques sur la santé, notamment des enfants ? », à l'invitation d'Europe-Ecologie - Les Verts.

Rejet massif

Pour obtenir une vision plus claire de la situation concernant le projet d'antenne proche du nouveau quartier de Garroussal, des membres du collectif « Bien vivre à Colomiers » ont été reçus, mercredi soir, à la mairie. « Il semble que plus personne ne veuille de cette antenne relais alors quelle est la motivation des porteurs du projet ? », s'interrogent des membres du collectif dont la pétition a recueilli à ce jour 1 600 signatures. Après avoir signé une décision d'opposition à l'installation d'antenne relais au nord-ouest de la ville, le maire Bernard Sicard fait savoir qu'il va « saisir le Grand Toulouse pour connaître les zones blanches en matière de couverture des territoires afin de ne pas installer des antennes où il n'y en a pas besoin ».

De son côté, Xavier de Rodez, propriétaire du terrain qui devait accueillir l'antenne relais résume : « Pas d'accord, pas d'antenne. Si la mairie ne le souhaite pas, je retire mon autorisation même si je pense que cette antenne est nécessaire ». Des propos obtenus au cours d'une discussion téléphonique interrompue à trois reprises par rupture de réseau.

Une réalité sur laquelle s'appuie Bouygues Telecom, porteur du projet, pour trois autres opérateurs : Orange, SFR et Free. La densification du réseau 3G et son obligation de couverture du territoire devraient le conduire à déposer un recours devant le tribunal administratif.

 
Source :  http://www.ladepeche.fr/article/2012/03/16/1307745-le-projet-d-antenne-relais-fait-debat.html

Partager cet article

Repost 0
Published by ondes31 - dans PRESSE REGIONALE

Pour Adherer