Qui Sommes-Nous ?

  • : Association Collectif Antennes 31
  • : L'association Collectif Antennes 31 a pour objectif de fédérer et soutenir les collectifs du département de la Haute-Garonne. Elle demande un abaissement des seuils à 0.6V/m, elle dénonce l'implantation d'antennes relais prés de lieux sensibles tels que écoles, hôpitaux, crèches, stades, elle demande l'application du principe de précaution compte tenu des études scientifiques internationales.
  • Contact

PREMIERE VISITE ?

Recherche

SIGNER LA PETITION

Pour signer la pétition cliquer ici :

Archives

5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 22:55

robin-copie-10.jpg   Paris, le 24 Décembre 2010

Monsieur Martin MALVY
Président
CONSEIL REGIONAL MIDI-PYRENEES


Monsieur le Président,

Des responsables politiques acceptent l’installation et la mise en 
service de réseaux WIMAX et/ou WIFI – WIFI (Internet, jeux et 
télécommunications sans fil – faible portée) – WIMAX (équivalent au 
WIFI mais rayonnant sur environ 50 km de rayon) – Le WIFI et le WIMAX 
ne permettent pas le très haut débit et ne permettent pas d’échanges 
de données Internet sécurisés.

Pour expliquer de telles décisions, il y a lieu de supposer que nombre 
d’informations leur font défaut.

On passe trop souvent sous silence les risques sanitaires associés à 
ces technologies de télécommunications sans fil.
Cette absence de risques n’est d’ailleurs jamais garantie par les 
industriels. En revanche, ils sont soulignés par les plus grandes 
Compagnies d’assurances et de ré-assurances mondiales qui ne couvrent 
pas, ou plus, les risques sanitaires liés aux émissions de champs et 
ondes électromagnétiques.

La vraie solution pour réduire la fracture numérique est déjà 
développée sur la majeure partie du territoire  (mais il est très 
difficile d’en connaître la couverture exacte), et a déjà été financée 
par les contribuables. Cette solution est la fibre optique.

Le WIFI comme le WIMAX n’autorisent que des transmissions haut débit 
aléatoires et non sécurisées, contrairement à la fibre optique qui 
permet le très haut débit sécurisé et qui seule sera à même d’intégrer 
toutes les nouvelles applications technologiques. En outre, la fibre 
optique ne présente aucun risque sanitaire.

Mettre en place le WIFI et/ou le WIMAX, c’est faire payer 2 fois le 
contribuable pour un service déficient. C’est en fait concrètement 
pérenniser la fracture numérique en instaurant un accès multimédia à 2 
vitesses.
Le bon pour les endroits rentables, comme les grandes villes ; celui 
de seconde zone à forts risques sanitaires pour les endroits moins 
rentables, comme les zones rurales.
Que penser d’une telle conception de l’égalité républicaine et 
d’aménagement du territoire ?
Il ne s’agit pas, bien sûr, d’un usage très judicieux de ce qu’on 
nomme argent public à des fins essentiellement privées.

Certains décideurs politiques se sont informés et ont déjà pris la 
mesure du problème. Le WIMAX est aujourd’hui abandonné dans 1 Région 
et 6 Départements. Le tout filaire est décidé dans 1 Région et 2 
Départements. Exemple Région PACA qui a abandonné la dorsale WIMAX 
bien que celle-ci ait déjà été votée (voir pièce jointe : La Trousse).

Par ailleurs, un nombre croissant de nos concitoyens est touché par 
l’électrohypersensibilité (EHS), ou encore SICEM (Syndrome 
d’Intolérance aux Champs Electromagnétiques).
La mise en place du WIFI et/ou WIMAX leur rend la vie insupportable, 
et nombre d’entre eux sont contraints d’abandonner leur lieu de vie, 
voire leur travail et leur famille.  Ils deviennent des « réfugiés 
environnementaux » réduits au nomadisme et à des conditions de vie 
terriblement précaires.

Aucune politique, aucun développement économique ne peuvent excuser 
cela. D’autant que des solutions réellement pérennes et sans danger 
existent et sont, pour la majeure partie, opérationnelles.

Nous restons à votre disposition pour toute information 
supplémentaire, ainsi que pour toute initiative que vous souhaiteriez 
prendre pour assurer une réelle disparition de la fracture numérique, 
tout en évitant des conséquences sanitaires lourdes aux plus 
vulnérables de vos concitoyens dont vous avez la responsabilité.

Veuillez recevoir, Monsieur le Président, l’expression de notre 
parfaite considération.

Etienne CENDRIER
Porte-Parole National

P.J. :
Synthèse de l'information générale actuelle intitulée La Trousse 2010

 

ROBIN DES TOITS
Correspondance : 12 rue Lucien Sampaix  75010 Paris
Tél. : 33 1 43 55 96 08
E-mail : contact@robindestoits.org
http://www.robindestoits.org

 

Voir la lettre au format PDF

Voir la trousse au format PDF

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ondes31 - dans WIMAX

Pour Adherer