Qui Sommes-Nous ?

  • : Association Collectif Antennes 31
  • : L'association Collectif Antennes 31 a pour objectif de fédérer et soutenir les collectifs du département de la Haute-Garonne. Elle demande un abaissement des seuils à 0.6V/m, elle dénonce l'implantation d'antennes relais prés de lieux sensibles tels que écoles, hôpitaux, crèches, stades, elle demande l'application du principe de précaution compte tenu des études scientifiques internationales.
  • Contact

PREMIERE VISITE ?

Recherche

SIGNER LA PETITION

Pour signer la pétition cliquer ici :

Archives

29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 12:44

Aproluz.jpg

 

Dans un esprit de solidarité et d'entraide, qui seul pourra nous permettre d'accéder à une téléphonie mobile utile et sans danger pour nos santés, nous vous appelons à épauler l'association aveyronnaise Aproluz, de Luzençon, ( 14 km Sud Ouest de Millau) lors de la manifestation du samedi 9 avril .
Pour mieux comprendre leur problématique, nous vous invitons à consulter l'affiche jointe et à vous rendre sur leur site Internet

 

 

A L’AIDE ST GEORGIENS – SUD AVEYRONNAIS !!


Vous avez un téléphone portable ? Nous aussi !
Mais qui peut affirmer aujourd’hui, homme politique, médecin ou simple citoyen quels risques nous prenons à utiliser un téléphone portable et subir les radiofréquences ?
Vous trouverez ci-dessous dans l’encadré les dernières dispositions gouvernementales à ce sujet :
Les articles 183 et 184 de la loi n° 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l’environnement dite « Grenelle 2 » prévoient des dispositions sur les champs électromagnétiques, notamment :
· l’obligation de fournir un accessoire limitant l’exposition de la tête (type kit-oreillette) lors de la vente d’un téléphone mobile ;
· l’interdiction de faire de la publicité pour la vente ou l’usage d’un téléphone mobile par des enfants de moins de quatorze ans ;
· l’interdiction de l’utilisation par un élève d’un téléphone mobile durant toute activité d’enseignement et dans les lieux prévus par le règlement intérieur ;
· la possibilité d’interdire certains équipements radioélectriques spécifiquement dédiés aux enfants de moins de six ans ;
· l’affichage du débit d’absorption spécifique (DAS) des téléphones mobiles ;
· le recensement des points atypiques du territoire pour lesquels les niveaux d’exposition du public dépassent sensiblement la moyenne nationale, qui devra être établi d’ici au 31 décembre 2012 ;
· la définition de règles de prévention des risques pour la santé et la sécurité des travailleurs exposés aux champs électromagnétiques.

 

Voir la suite au format PDF

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pour Adherer