Qui Sommes-Nous ?

  • : Association Collectif Antennes 31
  • : L'association Collectif Antennes 31 a pour objectif de fédérer et soutenir les collectifs du département de la Haute-Garonne. Elle demande un abaissement des seuils à 0.6V/m, elle dénonce l'implantation d'antennes relais prés de lieux sensibles tels que écoles, hôpitaux, crèches, stades, elle demande l'application du principe de précaution compte tenu des études scientifiques internationales.
  • Contact

PREMIERE VISITE ?

Recherche

SIGNER LA PETITION

Pour signer la pétition cliquer ici :

Archives

18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 20:14

Biogaran   Par Destination Santé le Jeudi 17 Juin à 11h15

Les nouveaux patients qui devront recevoir un stimulateur cardiaque seront progressivement équipés d'un modèle compatible avec le passage dans un appareil d'imagerie par résonnance magnétique (IRM). Cette révolution est l'une des nombreuses nouveautés annoncées lors de Cardiostim 2010, qui se tient actuellement à Nice.

L'organisateur de cette manifestation au retentissement mondial, le Pr Philippe Ritter a la mine réjouie des enfants qui découvrent de nouveaux jouets. Des « jouets » un peu spéciaux car à l'occasion de ce congrès centré sur la prise en charge des troubles du rythme cardiaque, les nouveautés sont de haut niveau : stimulateurs cardiaques (ou pacemakers), sondes et défibrillateurs implantables communicants, matériels de cardiologie interventionnelle...

Certaines profitent déjà aux patients. C'est le cas des pacemakers compatibles avec l'imagerie par résonnance magnétique (IRM). « Actuellement, les porteurs de stimulateurs cardiaques ou de défibrillateurs implantables ne peuvent pas passer d'IRM », explique le Pr Ritter. « C'est une contre-indication très regrettable, dans la mesure où il s'agit généralement d'une population âgée, particulièrement susceptible de devoir passer ce type d'examen ».

Les composants métallo-ferreux des stimulateurs, défibrillateurs et autres sondes en effet, ne tolèrent pas le passage en IRM. « Les champs électromagnétiques (de ces matériels d'imagerie) peuvent modifier le fonctionnement voire détruire les éléments électroniques. Il y a aussi des risques d'échauffement et donc de vrais dangers pour le patient », poursuit Philippe Ritter. Les nouveaux dispositifs pour leur part, renferment des composés céramiques insensibles aux champs électromagnétiques. Les premiers ont été posés en France au printemps, avec succès.

« Pour l'heure, seuls les stimulateurs cardiaques bénéficient de ces progrès. Ils sont déjà proposés par trois fabricants ». Les 350 000 porteurs de pacemakers en France sont-ils potentiellement concernés ? « Non », répond le Pr Ritter. « Nous les poserons uniquement chez de nouveaux patients. Parce que si nous pouvons bien remplacer un stimulateur, le fait de changer les sondes constituerait une intervention bien trop lourde ». A noter enfin que : « le stimulateur doit être réinitialisé après chaque IRM. Ce qui signifie que le patient doit revoir son médecin aussitôt l'examen terminé ».

Source : Cardiostim 2010, Nice, 16-19 juin 2010

Source :  http://www.biogaran.fr/pacemaker-irm-desormais-compatibles-fil-3311

Partager cet article

Repost 0
Published by ondes31 - dans Compatibilité électromagnétique

Pour Adherer