Qui Sommes-Nous ?

  • : Association Collectif Antennes 31
  • : L'association Collectif Antennes 31 a pour objectif de fédérer et soutenir les collectifs du département de la Haute-Garonne. Elle demande un abaissement des seuils à 0.6V/m, elle dénonce l'implantation d'antennes relais prés de lieux sensibles tels que écoles, hôpitaux, crèches, stades, elle demande l'application du principe de précaution compte tenu des études scientifiques internationales.
  • Contact

PREMIERE VISITE ?

Recherche

SIGNER LA PETITION

Pour signer la pétition cliquer ici :

Archives

3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 08:53

   Le mardi 3 mai 2011 à 06h00     par Valérie Pons

 James Collet, lors de l\'une de ses dernières apparitions publiques dans une réunion à Montesquieu-des-Albères. Tout en luttant contre la maladie, il avait apporté son témoignage poignant et avait insisté sur le \

James Collet, lors de l'une de ses dernières apparitions publiques dans une réunion à Montesquieu-des-Albères. Tout en luttant contre la maladie, il avait apporté son témoignage poignant et avait insisté sur le "principe de précaution" face à l'installation d'antenne-relais.  © Photo V. P.


Depuis des mois, ce kiné ostéopathe atteint d'un cancer généralisé luttait contre la mort. L'ancien candidat aux cantonales de 2004, puis aux municipales en 2008 a, jusqu'au bout, combattu, non seulement la maladie, mais aussi les installations d'antennes relais (qu'il mettait en cause dans l'origine de sa leucémie), ainsi que pour le don d'organes. C'est sa soeur Krysthel, et Anne-Laure Mager, présidente de Robin des Toits 66 qui lui rendent un dernier hommage : "Tu nous as quittés à l'aube du mois de mai, mais ton souvenir reste présent et vivace dans nos coeurs et nos esprits, et pour longtemps. Depuis des mois tu te battais contre une leucémie. Une cochonnerie généralisée qui t'avait sacrément affecté physiquement, mais qui n'avait pas réussi à affaiblir ton moral malgré le mauvais pronostic vital des médecins.


Depuis 2008, tu t'es accroché à la vie, alors qu'on ne te donnait que quelques mois, tu as survécu à un AVC avec de lourdes séquelles, malgré cela tu rayonnais d'espoir et de volonté auprès des autres.
Volonté, pour faire reconnaître avec la Coordination Antennes 66 la nocivité des antennes relais. Volonté, pour obliger les élus à prendre leurs responsabilités. Espoir pour un avenir meilleur où la vie des gens passe avant les profits privés et où l'environnement et la santé sont respectés à leur juste valeur, un monde où tes enfants grandiront James car nous sommes de plus en plus nombreux à nous battre pour cela et contre le cynisme généralisé auquel nous sommes confrontés quand on parle des nouvelles technologies sans fil. Cynisme qui sclérose la société et corrompt la nature humaine.
Dans les associations ''anti antennes relais'' on se souvient de toi  : même sur un fauteuil roulant, présent à toutes les réunions où tu pouvais aller soutenir notre combat et parler du tien, contre la maladie, contre les antennes de St-Génis-des-Fontaines, pour le principe de précaution, pour que la vie humaine passe avant les intérêts des opérateurs.

Comme toi, plusieurs voisins autour du château d'eau hérissé d'antennes relais sont touchés par exactement la même maladie que toi : étrange coïncidence que tu rappelais dans ton article paru dans l'Indépendant du 1er juillet 2010.

Nous te disons au revoir et nous pensons aussi à tous ceux qui luttent contre le cancer et contre les antennes, nous pensons aux électrosensibles dont le quotidien est un enfer à cause de ces ondes, et nous pensons aussi à ceux qui ne sentent rien sous les antennes pendant des années qui se disent sceptiques et qui se réveillent un matin avec une grave maladie. Nous pensons à tous ceux-là. Pour une prise de conscience collective, pour un réveil citoyen des consciences face au réel danger des ondes de la téléphonie mobile. Que ton appel du 1er juillet dans l'Indépendant ne reste pas lettre morte. Lecteurs : élus, anonymes entendons cet appel, celui des lanceurs d'alerte tant qu'il est encore temps. James nous ne t'oublierons pas".

Dans cet immense moment de tristesse, l'Indépendant présente à tous ses proches, famille et amis, ses sincères condoléances.

Partager cet article

Repost 0
Published by ondes31 - dans PRESSE REGIONALE

Pour Adherer