Qui Sommes-Nous ?

  • : Association Collectif Antennes 31
  • : L'association Collectif Antennes 31 a pour objectif de fédérer et soutenir les collectifs du département de la Haute-Garonne. Elle demande un abaissement des seuils à 0.6V/m, elle dénonce l'implantation d'antennes relais prés de lieux sensibles tels que écoles, hôpitaux, crèches, stades, elle demande l'application du principe de précaution compte tenu des études scientifiques internationales.
  • Contact

PREMIERE VISITE ?

Recherche

SIGNER LA PETITION

Pour signer la pétition cliquer ici :

Archives

10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 22:55

leParisien.fr   Publié le 08.09.2011, 17h26

La commune de Varades (Loire-Atlantique) a voté une résolution demandant l'abaissement sur tout le territoire de la commune des émissions d'ondes électromagnétiques à 0,6 volts par mètre, une première en France selon l'association Robin des Toits.


"Nous avons choisi d'appliquer sur la commune la résolution du conseil de l'Europe du 27 mai 2011, qui préconise l'abaissement du niveau d'exposition à 0,6 volt par mètre, selon le principe de précaution", a expliqué jeudi à l'AFP le maire de Varades, Dominique Tremblay, également conseiller régional socialiste des Pays-de-la-Loire. 
"Je devais répondre à beaucoup d'interrogations des parents d'élèves sur ce sujet et, en tant que maire, j'ai une responsabilité en matière de principe de précaution", a souligné le maire de Varades, qui compte 3.700 habitants sur son territoire, situé à 50 km à l'est de Nantes.


"A partir de cette délibération, votée à l'unanimité mardi par le conseil, nous allons faire mesurer le niveau réel d'exposition et nous nous tournerons vers les émetteurs si les mesures sont au-dessus du seuil de 0,6 v/m", a-t-il expliqué.


"C'est une première en France", a de son côté affirmé Etienne Cendrier, porte-parole de l'association Robin des Toits, qui dénonce notamment les dangers du portable et des antennes relais. "On salue le courage de ce maire et on espère que beaucoup d'autres collectivités vont suivre l'exemple", a-t-il ajouté.


Le conseil de l'Europe a voté le 27 mai 2011 une résolution préconisant de "fixer un seuil de prévention pour les niveaux dexposition à long terme aux micro-ondes en intérieur, conformément au principe de précaution, ne dépassant par 0,6 volt par mètre, et de le ramener à moyen terme à 0,2 volt par mètre".


A titre de comparaison, un rapport faisant suite au "Grenelle des ondes de 2009", publié le 31 août dernier, relève en France "des niveaux d'exposition entre 0,1 et 5 Volt/mètre". Mais les ministères de l'Ecologie et de l'Industrie soulignent dans leur communiqué commun sur ce rapport que "les valeurs limites réglementaires sont de 41V/m ou supérieurs".
Ils reconnaissent cependant l'existence de quelques points "atypiques, où l'exposition est sensiblement plus élevée que la moyenne, tout en restant inférieure aux valeurs-limites".
De nouvelles expérimentations de diminution de la puissance de plusieurs antennes de certains sites des quartiers pilotes sont prévues à l'automne.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ondes31 - dans REVUES DE PRESSE

Pour Adherer