Qui Sommes-Nous ?

  • : Association Collectif Antennes 31
  • : L'association Collectif Antennes 31 a pour objectif de fédérer et soutenir les collectifs du département de la Haute-Garonne. Elle demande un abaissement des seuils à 0.6V/m, elle dénonce l'implantation d'antennes relais prés de lieux sensibles tels que écoles, hôpitaux, crèches, stades, elle demande l'application du principe de précaution compte tenu des études scientifiques internationales.
  • Contact

PREMIERE VISITE ?

Recherche

SIGNER LA PETITION

Pour signer la pétition cliquer ici :

Archives

7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 13:07

Le Figaro.fr   Par Marie-Cécile Renault le 07/01/2010 | Mise à jour : 17:53 

Bolloré Télécom rachète à Altitude deux licences WiMax, l'une en Alsace, l'autre en Bourgogne.

INFO FIGARO - Alors que le trafic data explose sur les mobiles, Bolloré Télécom, chantre du WiMax, croit plus que jamais à l'avenir de l'Internet haut débit sans fil. Selon nos informations, l'entreprise, filiale du groupe Bolloré, vient de racheter à l'opérateur Altitude les licences WiMax des régions Alsace et Bourgogne. Grâce à cet investissement, Bolloré Télécom, présidée par Dominique Roux et dirigée par Marc Taïeb, détient désormais des licences WiMax sur l'ensemble du territoire national.

En 2006, l'entreprise avait déjà remporté 12 licences régionales pour 78 millions d'euros au terme d'un vaste appel d'offres. Puis, en juin 2008, elle avait racheté à TDF ses licences WiMax sur 8 régions. Avec les deux licences qu'il vient de racheter à Altitude, Bolloré Télécom réalise le grand chelem : il est désormais le seul opérateur, avec Free, à avoir une couverture nationale.

En 2006, le régulateur des télécoms (Arcep) avait attribué deux licences WiMax par région. A côté de Bolloré Télécom, SFR détient également des licences WiMax dans deux grandes régions : l'Île de France et Paca, Altitude en a toujours une dizaine, et plusieurs conseils régionaux ont la leur comme en Bourgogne, Corse, Bretagne ou Poitou Charente.

Le déploiement du Wimax a pris du retard, comme c'est souvent le cas avec les nouvelles technologies dans les télécoms. Mais de nombreux opérateurs restent convaincus de son utilité. Tout d'abord pour couvrir des zones où on ne peut pas mettre de la fibre optique. Le WiMax permet d'apporter le signal haut débit sans fil à des institutions (gares, aéroports, ports de plaisance, universités…). Il permet déjà le nomadisme et peut être plus tard la mobilité. Cette technologie servira aussi certainement comme complément des bandes de fréquences mobiles classiques (3G, 4G…) qui, compte tenu de l'explosion du trafic data, arrivent presque a saturation dans certains villes. Enfin, cette technologie de l'Internet sans fil est extrêmement utile dans les pays émergents : alors que ces derniers ne possèdent pas ou peu de réseau filaire, le WiMax s'affirme être le meilleur moyen pour y apporter Internet.

Par Marie-Cécile Renault

Source : http://www.lefigaro.fr/medias/2010/01/08/04002-20100108ARTFIG00001-wimax-bollore-telecom-remporte-le-grand-chelem-.php

Partager cet article

Repost 0
Published by ondes31 - dans REVUES DE PRESSE

Pour Adherer